Découvrez toutes les actualités du Groupe TIV, spécialiste de la transformation du verre : innovations technologiques, événements, retrospéctives sur l'histoire du Groupe, da sa création jusqu'à aujourd'hui, etc...

Le fabricant de vitrage TIV développe sa valeur ajoutée

1 mars 16
GK TIV Lombarda Swisspacer
L'entreprise vendéenne veut ajouter des éléments de différenciation à ses vitrages. 

"Notre produit doit aujourd’hui être enrichi sinon il va devenir pauvre", c’est par cette phrase un peu provocatrice que Jean-Yves Glumineau, dirigeant de TIV, explique les motivations qui ont été les siennes lors des récents investissements qu’il a réalisés au sein de l’unité ultramoderne vendéenne (chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2015 généré par 90 salariés). « Sur le marché du vitrage isolant, explique Jean-Yves Glumineau, une entreprise indépendante comme la nôtre se doit d’apporter à ses clients des solutions présentant non seulement des performances plus élevées qu’auparavant mais désormais des éléments concrets de différenciation ».

Se différencier de la concurrence

Pour le transformateur vendéen de produits verriers, il convient donc de convaincre ses clients fabricants de fenêtres et vérandas qu’intégrer systématiquement à leurs gammes de menuiseries des vitrages à haute valeur ajoutée était une manière efficace de se différencier de la concurrence. « Comme ajouter le warm-edge, par exemple, dans les argumentaires des actions de marketing et de communication et de vente d’une fenêtre », ajoute Jean-Yves Glumineau. Nous participons, en amont, à l’obtention des bons coefficients Uw des menuiseries, et c’est à nous, fabricants de vitrages isolants, de le rappeler de manière plus marquante à nos clients fabricants de fenêtres et vérandas pour, in fine, toucher par leur intermédiaire le consommateur final ». Fort de cette volonté d’apporter cette valeur ajoutée à ses produits verriers, TIV a fait le choix des intercalaires Swisspacer car « c’est un outil au service des forces de propositions que nous devons émettre auprès de nos clients via ce nouveau complément d’offre », ajoute JeanYves Glumineau.

Acquisition d’une plieuse de cadres Lombarda

Après avoir progressivement intégré dans son offre un enrichissement des produits verriers avec, notamment, les verres à couches, les verres de contrôle solaire, les verres feuilletés, puis décoratifs, TIV a donc ajouté le warm-edge dès 2006 et les intercalaires Swisspacer, notamment, il y a un peu plus d’une année. Pour cela, l’entreprise vendéenne a réalisé un certain nombre d’investissements dans son outil productif au premier rang desquels une plieuse de cadres Lombarda (entrée en service en novembre dernier) qui fait suite à de nombreux investissements réalisés au cours de ces dernières années. L’entreprise compte désormais quatre plieuses. « Cette machine est issue de deux années de recherches au cours desquelles nous avons étudié l’offre technique des fabricants, explique Jean-Yves Glumineau. Elle nous permet de travaillerles intercalaires warm edge Swisspacer avec la machine, selon nous, la plus adaptée à leur pliage. En clair : nous souhaitions travailler “dans les meilleures conditions… le meilleur produit” », poursuit le patron de TIV. Et en plus la performance thermique du warm-edge, ce qui nous a séduits, c’est aussi la notion d’esthétique avec la qualité de la finition de l’assemblage des angles, sans parler du temps de réalisation ».

Lombarda

Différenciation et quasi-“customisation” des vitrages

Une notion d’esthétique qui est aujourd’hui intégrée à toutes les phases du process de fabrication du VI comme par exemple les petits bois. TIV a, en une seule année, recours à 260 références de coloris différentes pour ses petits bois. Une multiplication des coloris qui l’a d’ailleurs amené à acquérir un magasin de stockage dans lequel il conserve en permanence les 100 plus importantes références de coloris de petits bois les plus utilisées au cours des douze derniers mois. Une diversité de coloris qui se retrouve également au niveau des intercalaires, puisque la gamme warm edge Swisspacer se décline, elle, en 17 références couleurs, y compris pour les profilés de croisillons fictifs.

Bientôt un TIV 3 ?

Différenciation et quasi-“customisation” des vitrages, le tout sur fond de délais de livraisons de plus en plus courts, impactés par ce que Jean-Yves Glumineau nomme la “culture de l’immédiateté”, sont autant d’atouts que l’entreprise vendéenne met désormais au service de sa croissance. Une croissance qui pourrait peut-être prochainement prendre une forme organique. Après la création de TIV2 en 2008, TIV 3 en projet mais Jean-Yves Glumineau reste discret quand au calendrier de réalisation de ce projet en raison de l’atonie actuelle du marché. « Il faudra bien un jour pousser les murs car l’usine est pleine. Peut-être pour les 30 ans de TIV » (en 2017, ndr) sourit malicieusement Jean-Yves Glumineau… en guise de conclusion. 

JYG Swiss

 

Verre & Protections, mars 2016

Retour